Les carillons, à Toulouse et plus généralement dans la région, sont de taille moyenne et ne comptent pas plus de 18 cloches, pour l'instant...
En voici la liste par ordre décroissant.

Eglise Carillon
nb cl.        date       
Notes
diap.      just. timb.  
Cloche
ancienne
Sonnerie
de volée
Banc du
sonneur
Basilique Saint-Sernin 20 Louison-Lév.
1858-1893
440 7 et 2/10 Analyse musicale du carillon disponible XIVe

fausse volée
(4 équipées tournantes)

Etude des sonneries de Saint-Sernin En service
Cathédrale Saint-Etienne 17 Viguier-Vinel
1814-1922
440 7 et 2/10
Analyse musicale du carillon disponible 1581 5 en volée
lancé-franc
Etude des sonneries de Saint-Etienne Débranché
Saint-François-de-Paule
  (Minimes)
17 Louison-Vinel
1853-1893
440 6 et 4/10
Analyse musicale du carillon disponible 1610 fausse volée
(6 équipées tourn./rétro.)
  Détruit
Saint-Nicolas 16 Louison-Lév.
1859-1888
440 6 et 4/10
Analyse musicale du carillon disponible 1397 5 en volée rétrograde
(2 anciennement tournantes)
  Détruit
Saint-Pierre-des-Chartreux 16 A. Darricau
1925
440 6 et 4/10
Analyse musicale du carillon disponible 1705 volée muette
(2 tournantes)
  Détruit
Saint-Exupère 14 A. Lévêque
1877
430 7 et 5/10
Analyse musicale du carillon disponible 1837 2 en volée
lancé-franc
Etude des sonneries de Saint-Exupère En service
Notre-Dame-du-Taur 13 A. Lévêque
1893-1897
438 6 et 6/10
Analyse musicale du carillon disponible XVe fausse volée
(1 équipée rétrograde)
  Débranché
Saint-Aubin 13 G. Paccard
1956
440 9 et 8/10
Analyse musicale du carillon disponible 1855 fausse volée
(4 équipées rétrograde)
  Inexistant
Notre-Dame-la-Dalbade 13 N. Pèlegrin
1868
- -   1758 5 en volée
rétrograde
  Détruit
Sainte-Madeleine
  (Pouvourville)
12 Louison
1865
435 6 et 5/10
Analyse musicale du carillon disponible 1806 2 en volée rétrograde
(anciennement tournantes)
  Débranché
Saint-Jérôme 10 Louison
1856
430 7 et 6/10
Analyse musicale du carillon disponible 1769 fausse volée
(1 équipée rétro. anc. t.)
  Détruit
Saint-Joseph
  (Pont des Demoiselles)
10 A. Lévêque
1884
440 5 et 6/10
Analyse musicale du carillon disponible 1869 fausse volée
(2 équipées lancé-franc)
  En service
Saint-Michel-Ferrier
  (Lardenne)
9 Pèlegrin-Vinel
1867-1897
435 6 et 4/10
Analyse musicale du carillon disponible 1754 1 en volée rétrograde
(anciennement tournante)
  Détruit
Saint-Martin-du-Touch 9 A. Vinel
1952
- -   1537 1 en volée
tournante
  Détruit

Quelle est la place du carillon dans l'Eglise  ?

« Il existe en certains endroits des appareils particuliers composés de plusieurs petites cloches placées dans le clocher qui jouent divers airs. Ce jeu de cloches, que l’on appelle communément « carillon » (en allemand glockenspiel), doit être absolument exclu de tout usage liturgique. Les petites cloches destinées à cet usage ne peuvent pas être consacrées, ni bénites, selon le rite solennel du pontifical romain, elles ne peuvent être que simplement bénites. » (Pie XII, motu proprio De musica sacra , 3 septembre 1958)


Répartition des cloches par fondeurs (en cours)
Nom Prénoms Lieu Nb Tons Période
Amiel     1 fa#4 1749
Berta et Lecourt     2 3 fa4 1806
Bollée Robert et Jean Orléans 2 sib3 mib4 1961
Chaloi et Pierre Quenêtret     1 3 1675
Chretiennot Jean-Baptiste II Chaumont-la-Ville 2 4 1754-1766
Darricau André Tarbes 14 do4-mi5 1925
Dencausse Ursulin Tarbes 4 mi3-la4 1920-1921
Fages I. Pau 1 si3 1705
Granier Joseph Saint-Laurent-des-Nières 3 sol3 la3 do4 1966
Jolly P. Limoges 1 sol3 1764
Lacabre     1 mi4 1647
Laffon   Toulouse 1 fa4 1804
Latour ?     1 sol4 XIVe
Lévêque Amans Toulouse 44 la2-mi5 1876-1898
Louison Sosthène Toulouse 57 la3-ré5 1816-1869
Paccard   Annecy 13 3-ré5 1956-1992
Pèlegrin   Toulouse 31 fa3-mi5 1867-1869
Poncet Nicolas Toulouse 4 fa3 mib4 fa4 sol4 1581-1598
Richard     1 sol4 1731
Vignes     2 fa3 la3 1768
Viguier   Toulouse 14 sol3-do5 1809-1837
Vinel   Toulouse 6 fa3-ré5 1893-1897
Vinel J. et Amédée Toulouse 3 sol3 sib3 do5 1908-1912
Vinel Amédée Toulouse 8 la#3-mi5 1922-1950
Carte des carillons toulousains Le Roi David carillonnant Les Jacobins de face Vue du clocher et des Pyrénées depuis l'église Sainte-Thérèse