Au cinéma

Will Hunting, de Gus van Sant (1998), avec Robin Williams et Matt Damon

Le Vulcain Spock, personnage de Star Trek

A la télé

Lie to me et l'honnêteté radicale

En chanson

Jesus He Knows Me, Genesis

La Mavaise Réputation, Georges Brassens

Ouvre-moi la porte, Enrico Macias, paroles (et musique) d'Enrico Macias & Jacques Demarny

Non, non, rien n'a changé, les Poppys (1971), paroles de Jacqueline Nero © Warner Chappell

Mère Térésa : La VieEn texte

La Vie, Mère Térésa

« L'homme évite habituellement d'accorder de l'intelligence à autrui, sauf quand par hasard il s'agit d'un ennemi. »
« Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres. »
Citations, Albert Einstein

« L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux, alors que les gens sensés sont pleins de doute. » (Bertrand (!) Russell)

« La vérité rend libre quand elle est réciproque. » (Bertrand Ollé, 2014)

En témoignages

La Tournée de juillet 2004 « La tournée de dix jours se passe sans incident et les enfants reviennent ravis. » (Président J.-P. H.) « L’ambiance était bonne, car on a fait pas mal d’activités en dehors du chant. Il n’y a pas eu d’incidents. » (J.-Cl. Z., 13 ans) « Cette année, la tournée s’est bien passée ; il s’occupait bien de tout le monde ; rien de particulier. » (E. B., 15 ans) « Je tiens à dire que j’ai été très agréablement surpris par l’ambiance de cette tournée. » « [Bertrand Ollé] a su se faire aimer des petits comme des grands. » « On n’a jamais remarqué un geste déplacé » (R. B.-D., 20 ans) « A l’unanimité, l’ambiance de cette tournée a été excellente » (J.-L. B., prêtre, 56 ans) « Je ne pense pas qu’il ait pu se passer quelque chose pendant la tournée 2004 car Bd […] faisait attention à toutes formes qui auraient pu prêter à discussion. » (H. L.,20 ans) « Je le dis et je le répète, j’ai la conviction qu’il ne s’est rien passé pendant la tournée. Il a tout mon soutien. » (A.-Cl. D., BAFA) L'Homme « Contrairement à certains chefs de chœur passés, il n’était pas autoritaire, ni violent auprès des enfants. » (Président J.-P. H.) « Il était plutôt sociable, il s’entendait bien avec les parents. » (E. G., 15 ans) « B. est quelqu’un de sympa, d’ouvert […] plus patient que W. » (P.-Y. H., 12 ans) « Bertrand Ollé […] était à la fois ferme et sympathique avec nous tous. Il s’occupait plus des petits car en fait, nous les grands, il nous considérait autonomes » (E. de S. de H., 18 ans) « Bertrand Ollé […] était mon parrain et un ami, à qui je pouvais me confier. » « Bd s’occupait [d’assurer] notre bon moral et notre sécurité. » « Bd avait un rôle de médiateur […] entre enfants. » (T. P., 22 ans) « Son bégaiement [N. P.] n’est un problème pour personne, je n’ai jamais entendu une quelconque moquerie à ce sujet (je me permets de souligner que Bd y est sans doute pour beaucoup). » « Son départ [E. B.] n’a aucun lien avec Bd. » (A.-Cl. D., BAFA) « Si M. est à la Mané cette année, c’est bien à cause de ta personne en laquelle nous croyons, il n’aurait pas tenu avec W. (V. C., mère de famille) « Je t’ai toujours considéré comme un homme dévoué, soucieux de la cohésion du groupe, de sa qualité sur le plan musical et fraternel, et à l’écoute des grands comme des petits. » (V. M., 24 ans) Fumisterie de LardenneLe Comportement« Je n’ai jamais personnellement entendu [W. B.] me dire du mal de Bd et aucun chanteur ne m’en a parlé non plus. » (M. C., 9 ans) « Aucun enfant n’est venu se plaindre à moi ou à mon entourage du comportement de Bd. » (F.-X. P., 17 ans) « W. n’a jamais fait cette remarque [trop proche des enfants] au sujet de Bd » (V. M., 13 ans) « Je n’ai jamais été témoin de tels actes sur d’autres enfants » (E. de R., 13 ans) « Je n’ai jamais été témoin direct de tels actes sur d’autres enfants » (F. de R., 16 ans) « Il ne s’est absolument rien passé » (J. C., 17 ans) « Je n’ai jamais surpris [Bd] à touch. qui que ce soit » (E. B., 15 ans) « Je ne l’ai jamais vu touch. quiconque » (X. L., 11 ans) « Il ne me faisait que des gestes amicaux du style, me prendre sur les genoux, pas du tout des att. » « Je n’ai jamais vu Bd avoir un comportement ambigu envers quiconque » (P.-Y. H., 12 ans) « Je ne peux pas dire qu’il était plus proche d’un petit que d’un autre. » « Je n’ai absolument pas fait l’objet de car. de la part de Bd, même s’il est arrivé qu’il me prenne sur ses genoux » (M. F., 15 ans) « Je n’ai jamais rien constaté d’anormal » « Rien dans son comportement n’a pu éveiller chez moi des soupçons » (J.-L. B., prêtre, 56 ans) « Je n’ai jamais eu une seule chose à lui reprocher, ni un geste déplacé, ni une parole qui m’aurait pressentir quelque chose. » « Je lui fais entièrement confiance. » (T. P., 22 ans) « Personne n’est jamais venu me trouver pour me parler de gestes déviants de la part de Bd. » « Il n’avait pas de réputation particulière au sein du groupe. » « Pour ma part, je n’ai rien à lui reprocher et je suis surpris, connaissant Bd, de ce qu’il lui est reproché. » « Je témoigne de la tenue exemplaire des faits et gestes » « Monsieur O. s’est conduit envers les jeunes chanteurs comme un frère, toujours à l’écoute […], présent en toute circonstance. » « Jamais aucune plainte […] n’a été prononcée. » (P. C., 24 ans) « Il faut que vous soyez tout pour ces enfants : en plus de chef, vous devez être un père. » (Madame B., mère de famille) « Je n’ai jamais remarqué chez lui d’attirance pour les jeunes garçons. » « Je n’ai jamais entendu de bruits le concernant et mettant en cause un quelconque comportement déviant. » (G. C., 22 ans) « Je n’ai jamais remarqué un quelconque comportement déviant le concernant. » « Il n’avait pas de réputation quelconque » « Aucun enfant ne s’est jamais confié à moi pour me parler du comportement de Bd. » « Je ne vois pas d’anecdote particulière le concernant. » (B. B., 21 ans) « J’ai partagé son lit […] il ne s’était rien passé. » « Jamais, un petit ne s’est confié à moi. » (A. B., 18 ans) « Bd n’a jamais eu de geste déplacé à mon égard. » (E. Z., 12 ans) « Je n’ai jamais trouvé son comportement bizarre. » « J’ai moi-même été l’objet de ses chatouilles, mais j’ai toujours considéré cela comme un jeu et rien d’autre. » « Il n’a jamais eu de geste déplacé à mon égard ; personne ne s’est jamais confié à moi pour me dire une telle chose. Franchement, j’ai été surpris lorsque j’ai appris ce qui était reproché à Bd. » (M. G., 13 ans) « Je n’ai jamais pensé à mal le concernant. » « Lorsque j’ai su ce qui lui était reproché, j’ai vraiment été surpris. Aucun de mes camarades de l’époque ne s’est confié à moi pour parler en mal de Bd. » (C. G., 14 ans) « Personne ne s’est jamais confié à moi, pour me dire qu’il avait été victime d’att. de la part de Bd. » « Franchement, dans son comportement, rien ne m’alertait ; ni au niveau des enfants, ni au niveau des hommes ou garçons. » (P. S., 18 ans) « Il encadrait [les jeunes] d’une manière très attentive sans aucune arrière-pensée. » « Rien de suspect ne m’est apparu sur le comportement de Bertrand Ollé à l’égard des enfants. » « Rien dans le comportement de Bertrand Ollé ne m’a paru suspect. » (A. L., accompagnateur, 66 ans) « J’ai été très surpris dans la mesure ou je n’ai jamais rien remarqué d’anormal dans le comportement de Bd à l’égard d’un enfant. » « Il m’est arrivé de voir les plus jeunes sur les genoux des grands […] je ne peux pas dire que Bd le faisait plus que les autres grands chanteurs. » « J’ai été très surpris d’apprendre que des enfants de mon époque s’étaient plaint de ses agissements, d’autant que j’étais proche des parents. » (D. G., chef de chœur, 35 ans) « Pour ma part, je n’ai rien à lui reprocher. Aucun des copains de la chorale ne s’est confié à moi pour me dire que Bd l’avait touch. Dans mon souvenir, il n’avait pas de comportement bizarre envers les enfants. » « Je ne me souviens pas non plus d’une quelconque réputation le concernant. » (P.-J. P., 18 ans) « Pour ma part, je n’ai rien à lui reprocher. » (Ch. S., 18 ans) « Je n’ai jamais rien constaté de spécial dans son comportement. » « Aucun de mes camarades ne s’était confié à moi pour me dire qu’il avait été victime des agissements de Bd. » (J.- Bl. D., 16 ans) « Il ne s’est rien passé d’anormal même si je partageais le même lit que lui. » « Je n’ai jamais été victime de faits particuliers de la part de Bd. » (J.-B. D., 17 ans) « Rien dans le comportement de Bertrand Ollé ne m’a jamais choqué et aucun enfant n’est venu me trouver pour me parler d’un fait particulier. » « Cette affaire m’a énormément surpris. » (W. B., chef de chœur, 32 ans) « Nous réaffirmons toute notre confiance. » (Président J.-P. H.) « Je n’ai jamais eu à me plaindre de comportements déplacés, ni vu ou entendu parler de faits répréhensibles te concernant. » « Certain de ta bonne foi et de ta moralité exemplaire, je puis t’assurer de mon soutien. » (V. M., 24 ans) Le Musicien « D’un point de vue musical, […] c’était tout à fait satisfaisant. » (A.-Cl. D., BAFA) « Avec Bertrand Ollé, si j’ai pu devenir soliste, c’est grâce à lui qui a estimé que je chantais bien. » (M. C., 9 ans) « [Bd] nous laissait du temps pour nous laisser reposer la voix, […] des fois il était marrant. » (M. M., 8 ans) « Bertrand Ollé […] devait prendre le rôle de chef de chœur pour quelques mois […]. L’ambiance était vraiment meilleure, Bd s’intéressait de la même façon à tous les chanteurs. » (E. de R., 13 ans) « [Bertrand Ollé] était très bon chef de chœur, il avait des exigences similaires à celles de D.. Il était très différent de W., car contrairement à lui, il était très patient avec nous. » (J.-Cl. Z., 14 ans) « Bd […] était un meilleur professeur » (E. B., 15 ans) « En tant que chef de chœur, il avait un enseignement intéressant, on apprenait beaucoup avec lui. » (E. G., 15 ans) « En tant que chanteur [Bertrand Ollé] connaissait parfaitement le fonctionnement de sa voix et savait également faire fonctionner celle des autres. En tant que chef de chœur, dans nos répétitions il restait toujours calme face aux comportements des perturbateurs. » (M. F., 15 ans) « Bertrand Ollé d’après ce que j’entendais, était très compétent au plan musical. » (S. M., mère de famille) « [Il a] peu à peu [pris] du grade notamment grâce à son ancienneté et, il faut le reconnaître, à ses compétences musicales. » (A. B., 18 ans) « Il avait un bon niveau en ce qui concerne ses activités au sein de la Mané. » (E. Z., 12 ans) « Il était calé dans la musique. » (P. S., 18 ans) « Bertrand Ollé depuis 9 mois a si bien su reprendre en main la direction du chœur. » (Président J.-P. H.) « Nous lui devons d’avoir sû maintenir pendant cette année la Mané à un bon niveau, couronné par une tournée réussie, et d’avoir mené à bien la modernisation de la plaquette de présentation, les Canard Infos, sans oublier le site internet. » (compte-rendu CA)


De septembre 2015 à mai 2016 : messes chantées avec le Grand Orgue.
Juin 2016 : Messe aux chapelles de Gounod, avec l'orgue de chœur.
De septembre à Noël 2016 : messes chantées avec l'orgue de chœur (à bout de souffle).
Janvier 2017 : messe chantée avec un harmonium.

Hélas ! Guidarini comme le cyclone
Souhaite rendre la basilique aphone.

Bertrand Ollé-Guiraud, Chef de chœur, février 2017.

« Souviens-toi (je ne dis pas ça méchamment) que si tu es là, c'est parce que ton prédécesseur a voulu un peu trop jouer avec le feu, ce qui a déclenché un cyclone de ma part, cyclone qu'il n'a pas supporté !!! »

Jean-Claude Guidarini, 26 septembre 2016.